OEUVRE DISPONIBLE
OEUVRE DISPONIBLE
  • DETTAGLI

Marco Calderini

(Torino 1850 - 1941)

Le Po à Turin (1880)

Mesures: cm 120 x 228

Technique: Huile sur toile

Signé en bas à gauche “M. Calderini”.

Au dos, parchemin de l’Exposition nationale de Turin de 1880

Expositions: Turin, Exposition nationale, 1880

Bibliographie : Dizionario dei pittori piemontesi dell’Ottocento, édité par G. L. Marini, Turin 2013, avec la bibliographie précédente, pp. 129 – 132.

Peintre prolifique et très représentatif de la ville de Turin, Marco Calderini a également été un important critique et publiciste de son temps. De cet aspect non marginal de son activité, rappelons les monographies consacrées à Vincenzo Vela et Antonio Fontanesi, ainsi que celles des peintres Andrea Gastaldi, Giovan Battista Quadrone, Alberto Pasini et du sculpteur Carlo Marocchetti ; et les articles sur, entre autres, Demetrio Cosola, Alberto Maso Gilli et Carlo Pittara.

Élève d’Antonio Fontanesi à l’École du paysage de l’Accademia Albertina de Turin – bien qu’il soit toujours resté éloigné du romantisme du maître – Calderini fonde son style sur un réalisme objectif étayé par un lyrisme émotionnel imprégné, poursuivant ainsi la leçon de Rivara qui, dans les années 1970, représentait la ligne de front de l’avant-garde réaliste piémontaise, et se distançant consciemment de la peinture post-impressionniste de Lorenzo Delleani et de ses disciples.

Ses tableaux ont été récompensés non seulement en Italie, mais aussi dans les expositions internationales les plus prestigieuses : il a participé à l’Exposition internationale de Vienne en 1873, à divers Salons à Paris, à Nice, à Barcelone en 1888 (où il a remporté la médaille d’argent), à Londres, et enfin à Cologne en 1888 et 1889, où il a reçu la médaille d’argent.

Le Po à Turin, présenté à l’Exposition nationale de Turin en 1880, appartient à la meilleure saison de sa production. À cette occasion, Calderini a exposé neuf œuvres et a remporté le prix du Paysage avec Matin en juillet. Quelques années plus tôt, Rive del Po à Turin a mérité l’achat par le Musée civique de Turin lors de la Promotrice locale en 1876. À l’exposition internationale de Rome en 1883, Le statue solitarie est acheté par la Galleria Nazionale d’Arte Moderna, tandis qu’à l’exposition nationale de Turin en 1884, la Galleria d’Arte Moderna locale achète Tristezza invernale.

Le Po à Turin est l’une de ses plus grandes réalisations en termes d’engagement et de taille. La clarté optique est obtenue grâce à une organisation habile de la composition, de la perspective et de la lumière. La profondeur spatiale, suggérée de manière claire et incisive par les lignes de fuite du fleuve, de part et d’autre desquelles se détachent les bâtiments modernes de la ville piémontaise, contribue à la rigueur absolue du tracé, qui évoque des atmosphères métaphysiques.

LIRE TOUT

OEUVRE DISPONIBLE
OEUVRE DISPONIBLE

Abonnez-vous à notre newsletter et commencez à recevoir nos prochaines expositions et nos dernières œuvres d'art!

Le site est constamment mis à jour avec des œuvres inédites des protagonistes de la peinture et de la sculpture entre les XIXe et XXe siècles.

Example