Vous avez recherché

Peintre

Carel Max Gerlach Anton Quaedvlieg


Êtes-vous intéressé par les vente ou l'achat de ses œuvres?

Nous achetons les œuvres de cet artiste

et d'autres peintres et sculpteurs du XVIe siècle à la première moitié du XXe siècle

La galerie Berardi offre un service gratuit pour l'évaluation des œuvres d'art anciennes et moderne. Pour trouver votre chemin sur le marché de l'art, très complexe et plein de nuances, il vaut mieux compter sur un consultant professionnel qui peut répondre rapidement et concret à vos besoins. La clarté des réponses résoudra efficacement la nécessité d'estimer ou de vendre un actif.

Contactez-nous immédiatement sans engagement

Réponses aussi en 24 heures:

Téléphone

06.97.606.127

E-mail

info@berardiarte.it

Whatsapp

347.783.5083

Carel Max Gerlach Anton Quaedvlieg

( Valkenburg 1823 – Roma 1874 )

Peintre

    Carel Max Gerlach Anton Quaedvlieg

    Carl Max Quaedvlieg est né à Valkenburg, en Hollande, en 1823. Fils du maire de la ville, il a révélé ses talents artistiques dès son plus jeune âge. Encouragé par sa famille à suivre son talent, il fréquente d’abord l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, puis celle de Düsseldorf.

    Dans les toutes premières années de production en Hollande et en Allemagne, le peintre travaille principalement sur des thèmes sacrés, s’inspirant de la tradition des XVIe et XVIIe siècles, fondée sur une conception minutieuse et un chromatisme transparent et impeccable.

    Le déménagement à Rome : la société Ponte Molle

    Au début des années cinquante, après le décès prématuré de sa femme, Carel Max Quaedvlieg s’installe à Rome, la ville qui l’a accueilli et où il restera jusqu’à la fin de sa vie. Il fait immédiatement partie du cercle des artistes allemands à Rome, d’abord en devenant membre de la Pontemolle Gesellschaft, la société de Ponte Molle, puis de sa suite naturelle, le Deutscher Künstlerverein, l’association des artistes allemands.

    Il fait donc partie des artistes étrangers qui ont fréquenté la zone de Ponte Milvio, suivant les traces de la soi-disant “promenade de Poussin” qui se déroulait le long des rives du Tibre dans la zone de Flaminio. Mais l’activité artistique de Carel Max Quaedvlieg à Rome est surtout connue pour ses incursions assidues dans la campagne romaine voisine, en particulier celle autour de la rivière Aniene.

    La campagne romaine

    Nous en avons la preuve grâce à l’un de ses tableaux les plus connus, exécuté avec le peintre anglais Robert Alexander Hillingford, Le Carnaval des Allemands. La grande toile nous offre une reconstitution fidèle de la célèbre “fête des artistes allemands” de 1856, à la Torre Salaria, sur l’Aniene. Auparavant, cette fête avait lieu dans le lieu suggestif des grottes de Cervara, aimées par les artistes étrangers non seulement pour sa beauté naturelle, mais aussi pour la force du genius loci, qui se manifeste dans les cavernes mystérieuses des carrières de tuf. La fête, qui se déroulait en même temps que le carnaval romain, magistralement décrit par Dumas dans les pages du Comte de Monte-Cristo, dont l’action se situe à peu près dans les mêmes années, est devenue très célèbre au fil du temps, à tel point qu’elle est relatée dans le tableau de Quaedvlieg et Hillingford, dans un déferlement de costumes et de masques, de chars et de chevaux.

    En tout cas, l’artiste est immédiatement entré dans les bonnes grâces de la princesse Marianne, sœur du roi des Pays-Bas Guillaume II. Elle lui accorda, en effet, un splendide atelier dans la Villa Celimontana, où, pendant presque un an, il se consacra aux œuvres commandées par la princesse : presque toutes des vues historiées, animées donc par des scènes pittoresques, par des haltes d’animaux et des conversations rurales, qui s’insèrent dans la magie atmosphérique et classique du paysage romain. Ce qui distingue la production romaine de Carel Max Quaedvlieg, c’est une luminosité diffuse et très claire qui rend chaque détail naturaliste net et évident, comme on peut le voir dans le tableau Le repos. Dans ce tableau, deux ânes attendent leurs maîtres, dont on peut voir certains vêtements étendus sur le sol, dans une dimension pittoresque et rêveuse de la campagne romaine au milieu du XIXe siècle.

    Elena Lago

    LIRE TOUT

    acquisto opere artisti e stima pittura e scultura

    Oeuvres de Carel Max Gerlach Anton Quaedvlieg


    D'autres artistes qui pourraient vous intéresser

    Abonnez-vous à notre newsletter et commencez à recevoir nos prochaines expositions et nos dernières œuvres d'art!

    Le site est constamment mis à jour avec des œuvres inédites des protagonistes de la peinture et de la sculpture entre les XIXe et XXe siècles.

    Example

    © Copyright Berardi Galleria d'Arte S.r.l.